Les soeurs Carmines – Tome 1 – Le complot des corbeaux d’Ariel Holzl

Bonjour à tous !

Pour ma première chronique j’attaque fort puisque je vous présente le tome 1 des Soeurs Carmines – Le complot des corbeaux d’Ariel Holzl. Il est publié aux éditions Mémos dans leur collection Naos.

Synopsis

Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

Mon avis

J’ai découvert ce livre grâce à ses nombreux éloges sur la blogo et sur booktube. C’est notamment grâce à Pikiti qu’il a fini dans ma pile à lire. La comparaison de son univers avec celui de Tim Burton a fini de me séduire. Grand bien m’en a pris ! Ce premier tome est un vrai coup de coeur. Le coup d’essai de l’auteur a été un coup de maitre. En effet il s’agit du premier roman publié d’Ariel Holzl, pourtant je n’ai relevé aucune maladresse dans le style. L’ensemble est fluide et se lit très vite d’autant que l’intrigue est prenante.

Dolorine : un personnage à suivre avec attention

Les personnages sont glauques à souhait et évoluent dans un univers violent et décadent. La benjamine des soeurs Camines, Dolorine, est particulièrement attachante. Elle représente le bien, la douceur et la gentillesse candide d’une enfant qui lutte contre les moeurs cruelles du monde qui l’entoure incarnées par sa poupée maléfique Monsieur Nyx. En effet cette dernière la pousse fréquemment à tuer des gens (en particulier ses soeurs) ou à commettre des actes horribles. Dolorine sermonne sa poupée en lui expliquant que c’est mal de tuer des gens même s’ils sont méchants et elle ne se soumet pas à ses injonctives. Elle représente donc la lueur d’espoir dans ce monde si sombre où sa gentillesse et l’amour qu’elle porte à ses proches triomphe face à la tentation du mal. C’est un personnage très intéressant que j’ai hâte de retrouver. Le tome 3 lui sera consacré.

Une Tristabelle prometteuse

Tristabelle, l’ainée des soeurs Carmines est l’un de mes personnage préféré du livre. Son ton acide, sa malveillance et son égoïsme sont délicieux. Il est intéressant de souligner que la seule faille dans sa carapace d’indifférence est sa petite soeur Dolorine. Encore une fois cette enfant fait jaillir l’espoir et l’amour dans des ténèbres de Grisaille et dans le coeur froid de son ainée. Le tome 2 de la saga sera consacré à Tristabelle et je me réjouie beaucoup d’en savoir plus sur son compte.

Merryvère est un peu effacée par l’univers mis en place

Le tome 1 se consacre donc comme vous l’aurez deviné à la cadette Merryvère. C’est le personnage le moins attachant de la famille et pour cause c’est la plus timide, la plus discrète, la plus secrète de la fratrie. Face à ses soeurs hautes en couleurs elle fait pâle figure. Elle incarne la « normalité » dans ce monde. Elle est la soeur responsable, celle sur qui on peut compter alors forcement elle est moins drôle. Peut on le lui reprocher ? Bien sur que non. Ce tome centré sur ce personnage permet surtout à l’auteur d’installer son univers et les bases de son intrigue.

Au final ce roman est une pépite car malgré le fait que je ne me sois pas attachée à l’héroïne principale, je me suis délectée de cet univers et des deux autres soeurs. Les deux prochains tomes me font irrésistiblement envie et je ne tarderai pas à les lire et à vous partager mon avis.

A bientôt

Morriwenn

Une réflexion sur « Les soeurs Carmines – Tome 1 – Le complot des corbeaux d’Ariel Holzl »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *