La saga Agatha Raisin enquête de M. C. Beaton – Tomes 1 à 9

Bonjour à tous !

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui je ne vais pas vous parler d’un seul roman mais d’une saga que je suis en train de lire. Il s’agit de la saga Agatha Raisin enquête de M. C. Beaton. Je viens de finir le tome 9. Si vous souhaitez avoir un résumé de chaque tome que j’ai lu je vous mets les liens ci-dessous.

Liens vers les résumés des 9 premiers tomes

Tome 1 – La Quiche fatale

Tome 2 -Remède de cheval

Tome 3 – Pas de pot pour la jardinière

Tome 4 -Randonnée mortelle

Tome 5 – Pour le meilleur et pour le pire

Tome 6 – Vacances tous risques

Tome 7 – A la claire fontaine

Tome 8 – Coiffeur pour dames

Tome 9 – Sale temps pour les sorcières

Mon avis global sur la saga jusqu’au tome 9

Une parenté assumée avec l’oeuvre d’Agatha Christie

Je suis une grande fan d’Agatha Christie. Elle a été l’un des auteurs qui m’a fait aimer la lecture et qui m’a fait découvrir le policier lorsque j’étais au collège. Depuis je lis régulièrement ses romans et je suis triste d’avoir bientôt fini toute son oeuvre. La saga Agatha Raisin m’a donc naturellement fait de l’oeil. Une détective anglaise amateur profitant de sa retraite à la campagne pour résoudre des enquêtes est un beau mélange de Miss Marple et d’Hercule Poirot. Autant dire que la réédition de cette saga commencée dans les années 90 n’a pas mis longtemps à rejoindre ma PAL. Il est souvent fait référence aux célèbres détectives d’Agatha Christie dans les romans de M. C. Beaton affirmant une inspiration assumée jusque dans le nom de l’héroïne.

L’archétype du roman à énigme

Chaque tome de la saga reprend les codes du roman à énigmes dont je suis friande. Un crime est commis dans le voisinage, la police est incapable de confondre le meurtrier et un(e) détective amateur mène l’enquête et résout grâce à la déduction l’énigme du qui, du comment et du pourquoi. Nous suivons donc ici Agatha Raisin une londonienne quinquagénaire qui prend une retraite anticipée et confortable dans la compagne anglaise. Elle se retrouve mêlée à un crime à chaque tome. Comme dans les romans d’Agatha Christie mettant en scène Poirot ou miss Marple nous retrouvons quelques personnages récurrents. Ainsi le voisin d’Agatha, son ancien assistant londonien, la femme du pasteur du village ou le baronnet du coin apparaissent dans presque tous les tomes. la présence de ces personnages secondaires permet la mise en place d’un fil conducteur entre les tomes puisque nous suivons l’évolution de leurs relations d’un roman à l’autre.

Une saga très intéressante

J’aime beaucoup cette saga et je vous la recommande chaudement si vous aimez ce genre littéraire. J’aime lire un tome d’Agatha Raisin entre deux lectures de SFFF, ça  me permet de changer un peu de style. Je vous déconseille par contre la série télé qui a été produite récemment. J’ai été très déçue en regardant les premiers épisodes puisque je trouve les personnages mal interprétés et les différences entre les romans et les épisodes sont trop importants pour ne pas nuire à l’histoire. De plus les épisodes ne suivent pas l’ordre chronologique des romans ce qui gâche le fil conducteur des relations avec les personnages secondaires. La série ne fait donc aucun sens. Bref lisez plutôt les livres, c’est toujours bien mieux !

A bientôt

Morriwenn